INTERFERin®

siRNA, miRNA et autres oligonucléotides

INTERFERin FR Arguments de vente

Informations générales

INTERFERin FR Informations generales

Références disponibles

INTERFERin FR References disponibles

Request a quote

 

Description du produit

INTERFERin® permet d’atteindre une forte efficacité d’extinction de gène avec seulement 1 nM de siRNA dans de nombreuses lignées cellulaires adhérentes ou en suspension. INTERFERin® a été conçu pour fournir une efficacité d’extinction maximale en utilisant de faibles quantités de siRNA, permettant ainsi d’éviter les effets aspécifiques, d’augmenter la fiabilité des résultats et d’assurer une excellente viabilité cellulaire. INTERFERin® est également adapté pour la transfection de miRNA et d’autres oligonucléotides (pré-miRNA, antimiR…).

Moins de siRNA, moins d’extinction aspécifique

Plusieurs publications montrent que l’utilisation de faibles concentrations de siRNA permet d’éviter les effets aspécifiques généralement observés en transfectant un siRNA à forte concentration1,2. Avec INTERFERin®, la fiabilité des résultats augmente tout en en utilisant moins de siRNA. En effet INTERFERin® a été spécialement conçu pour fournir une forte efficacité d’extinction en utilisant de faibles quantités de siRNA.
La transfection de 1 nM de siRNA avec INTERFERin® montre une extinction de gène sélective et efficace, tandis que la transfection avec le compétiteur L2K nécessite au moins 10 nM de siRNA pour atteindre 50 % d’efficacité d’extinction (Fig. 1).

INTERFERin - Graphic comparison L2K

Fig. 1. INTERFERin® requiert seulement 1 nM de siRNA pour une extinction de gène efficace. Des cellules 3LL exprimant de manière stable la luciférase de luciole ont été transfectées avec un siRNA anti-Luc en utilisant INTERFERin® ou le compétiteur L2K selon les recommandations des fabricants. L’expression de la luciférase a été mesurée après 48 h grâce à un test conventionnel. Aucune inhibition n’a été observée avec le siRNA contrôle.

Il est possible d’atteindre 50 % d’extinction d’expression avec seulement 10 pM de siRNA (Fig. 2).

Fig. 2 INTERFERin - Graphic inhibition
Fig. 2. INTERFERin® est très efficace même à de très faibles concentrations de siRNA. Des cellules A549-GL3Luc ont été transfectées en présence de sérum avec des concentrations décroissantes d’un siRNA anti-Luc en utilisant INTERFERin®. L’expression de la luciférase a été mesurée après 48 h grâce à un test conventionnel. Aucune inhibition n’a été observée avec le siRNA contrôle.

La transfection de 1 nM de siRNA ciblant la lamine endogène A/C avec INTERFERin® éteint efficacement l’expression de la lamine jusqu’à un niveau à peine détectable (Fig. 3).

INTERFERin - Gene silencing
Fig. 3. La transfection de 1 nM de siRNA avec INTERFERin® donne une extinction d’expression efficace et spécifique. Des cellules CaSki ont été transfectées avec 1 nM de siRNA anti-lamine A/C en utilisant INTERFERin®. Après 48 h, l’efficacité d’extinction de l’expression de la lamine A/C a été déterminée par microscopie à immunofluorescence.

1. Birmingham, A. et al., (2006) Nature Methods, Vol.3, No3, 199-204
2. Caffrey, D. et al., (2011) PLoS One. 2011;6(7):e21503. Epub 2011 Jul 5.

Adapté à la transfection de miRNA

La transfection de microARN (miRNA) est de plus en plus utilisée pour analyser les effets biologiques de miRNA spécifiques sur les fonctionnalités cellulaires. INTERFERin® est le réactif de choix pour la transfection de miRNA, miRNA mimics et pré-miRNA.
INTERFERin® fait partie de la dernière génération de réactif de transfection pour les siRNA et miRNA. Il est spécialement conçu pour obtenir de hautes efficacités de transfection dans de nombreuses variétés cellulaires résultant ainsi en une forte extinction d’expression de gène ou stimulation d’expression de gène. En effet, certains miRNA sont également connus pour augmenter l’expression d’un gène par association avec le promoteur du gène d’intérêt. Par exemple, la transfection de miR-373 avec INTERFERin® conduit à une multiplication par 3 de l’expression de l’E-cadhérine (Fig. 4).

Fig. 4. La transfection de miR-373 avec INTERFERin® stimule l’expression de l’E-cadhérine. Des cellules PC3 ont été mises en culture dans une plaque 6 puits et transfectées avec 25 nM de miR-373 en utilisant 8 µl d’INTERFERin® par puits. 72h près transfection, le niveau d’expression de l’ARNm E-cadhérine a été analysé par RT-qPCR. L’expérience a été normalisée grâce à l’expression du gène HPRT-1.

La transfection avec INTERFERin® nécessite très peu d’oligonucléotides ce qui rend le processus de transfection très doux pour les cellules. De plus, le protocole facile et robuste assure des résultats reproductibles. Les miRNA peuvent être transfectés avec de très faibles quantités d’INTERFERin® ce qui donne une forte efficacité d’extinction de gène ou une forte stimulation de l’expression d’un gène. Peu importe la concentration d’INTERFERin® utilisée, l’effet reste à peu près le même ce qui fait d’INTERFERin® un réactif économique. Par exemple, l’utilisation de différents volumes d’INTERFERin® conduit à une augmentation de l’expression de l’E-cadhérine comprise entre 1,5 et 1,8 fois (Fig. 5).

10 nM miR-373 transfected with 6 µl INTERFERin® in PC-3 cells result in 1.8-fold increase in E-cadherin expression.

Fig. 5. INTERFERin® peut être utilisé à de très faibles concentrations. Des cellules PC3 ont été mises en culture dans une plaque 6 puits et transfectées avec 10 nM de miR-373 en utilisant 4, 6 ou 8 µl d’INTERFERin® par puits. 72h après transfection, l’expression de l’E-cadhérine a été analysée par Western Blot. L’expérience a été normalisée grâce à l’expression de la β-actine. La quantification est exprimée en utilisant le contrôle comme référence.

Une haute efficacité de transfection associée à une forte viabilité cellulaire fait d’INTERFERin® le réactif de choix pour obtenir des données fiables en vue de publications scientifiques. En effet, le nombre de publications impliquant la transfection de miRNA ou de molécules semblables avec INTERFERin® a augmenté exponentiellement depuis son lancement (Fig. 6).

INTERFERin - Number of publications
Fig. 6. INTERFERin® est impliqué dans un nombre croissant de publications sur la transfection de miRNA (Google Scholar).

Plus de 90 % d’extinction de gène

Pour des cellules adhérentes ou des cellules primaires, 1 nM de siRNA suffit pour obtenir plus de 90 % d’extinction de gène avec INTERFERin®. Pour les cellules en suspension, 5 nM de siRNA permettent d’atteindre 80 % d’extinction de gène avec INTERFERin® (Tableau 1).

INTERFERin - Cell table
Tableau 1. Efficacité d’extinction de gène obtenue chez des cellules transfectées avec INTERFERin®.

Excellente viabilité cellulaire

Concernant la viabilité cellulaire, INTERFERin® surpasse les autres agents de transfection. 48 h après transfection avec 1 nM de siRNA, les cellules transfectées avec INTERFERin® montrent une excellente viabilité alors que l’on observe de la toxicité avec le compétiteur S (Fig. 7).

INTERFERin - Comparison of cell morphology
Fig. 7. INTERFERin® assure une excellente viabilité cellulaire, comme le montre la comparaison de la morphologie cellulaire 48 h après transfection de siRNA avec INTERFERin® ou des réactifs compétiteurs. Des cellules A549-GL3Luc ont été transfectées en présence de sérum avec 1 nM de siRNA anti-Luciférase en utilisant INTERFERin®, le compétiteur S ou le compétiteur H, selon leurs protocoles respectifs.

Protocole standard simple d’utilisation

INTERFERin® est prêt à l’emploi et son protocole est simple d’utilisation : la concentration de départ de 1 nM de siRNA permet d’éteindre l’expression de la majorité des gènes dans la plupart des lignées cellulaires (Fig. 8).
INTERFERin® est compatible avec la présence de sérum et d’antibiotiques, et permet ainsi d’éviter la consommation excessive de milieu due aux lavages. Les cellules peuvent être exposées à INTERFERin® sans effets indésirables.

INTERFERin - Protocol
Fig. 8. Protocole standard d’INTERFERin® dans une plaque 24 puits

Retrouvez nos conseils d’experts sur Genetic Engineering and Biotechnology News.

VIDEO: transfection de siRNA avec INTERFERin®

 

Application : ARN interférence

INTERFERin® est parfaitement adapté aux expériences d’ARN interférence, qui consistent en l’inhibition spécifique de l’expression d’un gène à l’aide d’un siRNA. Les siRNAs sont de petits oligonucléotides d’ARN double brin complémentaires d’une séquence d’ARN messager. Les siRNAs sont présents dans le cytoplasme de cellules de plantes, de vers et de mammifères, et peuvent être efficacement transfectés dans les cellules avec INTERFERin®.

Les plasmides sont des molécules d’ADN circulaire double-brin que l’on retrouve notamment chez les bactéries. Les plasmides se répliquent de façon autonome indépendamment du chromosome bactérien et contiennent des gènes importants pour la survie des bactéries. Les plasmides peuvent être introduits dans des cellules  et utilisés pour sur-exprimer un gène d’intérêt dans une lignée cellulaire. Ce mécanisme appelé transfection d’ADN est couramment utilisé pour étudier la fonction d’un gène ou d’une protéine d’intérêt.

En savoir plus… 

 

Citations

Voici une courte sélection de publications mentionnant l’utilisation d’INTERFERin®. L’ensemble de notre base de données biobliographiques est accessible en suivant ce lien: Polyplus-transfection Database.

Carduner, L., Picot, C. R., Leroy-Dudal, J., Blay, L., Kellouche, S., Carreiras, F. (2014). Cell cycle arrest or survival signaling through alphav integrins, activation of PKC and ERK1/2 lead to anoikis resistance of ovarian cancer spheroids., Exp Cell Res 320, 329-4.

Hu, B., Castillo, E., Harewood, L., Ostano, P., Reymond, A., Dummer, R., Raffoul, W., Hoetzenecker, W., Hofbauer, G. F., Dotto, G. P. (2012).Multifocal epithelial tumors and field cancerization from loss of mesenchymal CSL signaling., Cell 149, 1207.

Lai, L., Song, Y., Liu, Y., Chen, Q., Han, Q., Chen, W., Pan, T., Zhang, Y., Cao, X., Wang, Q. (2013). MicroRNA-92a negatively regulates Toll-like receptor (TLR)-triggered inflammatory response in macrophages by targeting MKK4 kinase., J Biol Chem 288, 7956.

Nilsson, R., Jain, M., Madhusudhan, N., Sheppard, N. G., Strittmatter, L., Kampf, C., Huang, J., Asplund, A., Mootha, V. K. (2014). Metabolic enzyme expression highlights a key role for MTHFD2 and the mitochondrial folate pathway in cancer., Nat Commun 5, 3128.

Qin, W., Shi, Y., Zhao, B., Yao, C., Jin, L., Ma, J., Jin, Y. (2010). MiR-24 regulates apoptosis by targeting the open reading frame (ORF) region of FAF1 in cancer cells., PLoS One 5, e9429.

 

Témoignages

“I prefer INTERFERin [vs two competitors]. Awesome product with very competitive price.”

Latonia T.-S., Winship Cancer Institute of Emory University, United States

 

“Cells seemed to be less stressed compared to [competitor]. I observed less apoptotic cells and will order INTERFERin for my next experiments. Thanks again for the trial sample. Best wishes, Anja”

Anja B., Goethe Universität Frankfurt, Germany

 

“I use your INTERFERin siRNA reagent in primary human Macrophages with terrific results.”

Jason H., Emory University, United States

 

Qualité

Chaque lot d’INTERFERin® est testé par transfection de cellules A549-Luc qui expriment constitutivement le gène de la luciférase. L’efficacité d’extinction de gène obtenue avec 1 nM de siRNA et INTERFERin® est indiquée sur le certificat d’analyse.