in vivo-jetPEI®

Transfert efficace d’acides nucléiques in vivo 

in vivo-jetPEI FR Arguments de vente

 

Informations générales

in vivo-jetPEI FR Informations generales

 

Références disponibles

in vivo-jetPEI FR References disponibles

in vivo-jetPEI ® est disponible en plus gros conditionnement et en qualité GMP sur demande.

Request a quote

 

Description du produit

in vivo-jetPEI ® est un réactif de type polymère utilisé pour délivrer des acides nucléiques dans de nombreux modèles animaux. Le protocole est similaire à celui d’une transfection classique : il suffit de mélanger la molécule à délivrer avec le réactif, puis d’administrer le mélange à l’animal. in vivo-jetPEI ® forme un complexe stable avec les acides nucléiques, les protégeant ainsi de la dégradation et facilitant leur transfert in vivo.
Cité dans un nombre croissant de publications (plus de 200 références), in vivo-jetPEI ® est déjà utilisé pour cibler de multiples organes via de nombreuses voies d’administration.

Transfert d’ADN, de siRNA, de miRNA et d’oligonucléotides in vivo

in vivo-jetPEI ® est le réactif de choix pour délivrer tous types d’acides nucléiques afin de renforcer ou d’éteindre l’expression d’un gène dans de nombreux tissus. L’avantage de ce système provient de sa capacité à délivrer / transférer efficacement l’acide nucléique approprié dans le tissu ou les cellules cibles avec une faible toxicité et une réponse immunitaire limitée.
in vivo-jetPEI ® est polyvalent puisqu’il peut être utilisé pour délivrer des plasmides (Fig. 1), des siRNA (Fig. 2), des shRNA, des miRNA, des oligonucléotides et des mRNA.

Economique : utilisez moins d’ADN et moins de réactif

in vivo-jetPEI - Protein expression following plasmid DNA systemic delivery

Fig. 1: Expression de protéine après injection systémique de plasmide avec in vivo-jetPEI ®. Images de bioluminescence dans une souris Nude vivante générées grâce à une caméra IVIS 100 (Caliper-PerkinElmer) 24h après le transfert du gène. Le plasmide pCMVLuc (50 µg) a été complexé avec in vivo-jetPEI ® dans 400 µl d’une solution de glucose à 5 % et injecté dans la veine caudale.

in vivo-jetPEI - siRNA mediated silencing of protein expression using in vivo-jetPEI® (control).in vivo-jetPEI - siRNA mediated silencing of protein expression using in vivo-jetPEI® (anti-luc).

Fig. 2: inhibition de 90 % de l’expression protéique dans la souris en utilisant in vivo-jetPEI ®. Images de bioluminescence dans une souris Nude vivante générées grâce à une caméra CCD 24h après co-transfection d’un plasmide et de siRNA. Le plasmide pCMVLuc (50 µg) et 10 µg de siRNA contrôle (haut) ou anti-Luc (bas) a été complexé avec in vivo-jetPEI ® dans 400 µl d’une solution de glucose à 5 % et injecté dans la veine caudale.

Protocole simple en deux étapes

in vivo-jetPEI ® est un réactif simple et rapide à utiliser. Diluez séparément l’acide nucléique et in vivo-jetPEI ® dans une solution de glucose à 5 %, mélangez et incubez 15 minutes, puis injectez les complexes acides nucléiques / in vivo-jetPEI ® dans l’animal (Fig. 3). Ce protocole convient pour toutes les voies d’administration et pour tous les modèles animaux.

in vivo-jetPEI - Protocol Fig. 3: protocole d’utilisation de in vivo-jetPEI ®.

Nombreuses voies d’administration pour cibler différents organes

La stabilité des complexes acides nucléiques / in vivo-jetPEI ® permet d’utiliser de nombreuses voies d’administration incluant les injections systémiques et les applications locales (Fig. 4).

In vivo-jetPEI - Voies d'injection
Fig. 4 : Exemples de voies d’injection dans la souris avec in vivo-jetPEI ®.

La voie d’administration détermine en grande partie l’organe cible. Dans le cas d’une injection intraveineuse, le transfert d’ADN par in vivo-jetPEI ® conduira à une expression de gène principalement dans le poumon mais aussi dans le foie, le pancréas, la rate, les reins, le cœur, la vessie et les artères (Fig. 5).

in vivo-jetPEI - Organs

Fig. 5: Organes ciblés après délivrance de plasmides injectés en intraveineuse dans la souris avec in vivo-jetPEI ®. Un plasmide pCMVLuc (50 µg) a été complexé avec in vivo-jetPEI ® dans 400 µl de solution de glucose 5 % et injecté dans la veine caudale. 24 h après l’injection, les organes ont été extraits et la quantité de luciférase exprimée dans chaque organe a été mesurée et normalisée par l’expression relative de la quantité de protéine totale.

in vivo-jetPEI ® convient parfaitement pour les administrations locales comme les applications externes et les injections intracérébrales ou intra-articulaires, et est idéal pour le transfert d’acides nucléiques dans les modèles de tumeurs sous-cutanées.

Nos experts sont à votre disposition pour adapter votre protocole selon vos besoins spécifiques et vous envoyer les références nécessaires (contactez notre support technique à support@polyplus-transfection.com). Vous pouvez également télécharger la fiche technique et le protocole pour les expériences in vivo dans la souris, et consulter les références bibliographiques classées par voie d’administration et par organe cible et adaptées à votre acide nucléique.

Adapté à tous les modèles animaux

in vivo-jetPEI ® est idéal pour la transfection d’acide nucléiques dans la souris. La simplicité et la polyvalence de ce protocole a permis de l’adapter à d’autres espèces incluant le rat, le cochon d’Inde, le hamster, le chien, le lapin, le singe, la chèvre, le mouton, la vache, la marmotte, le poulet, la caille, le canard, le pigeon, le gecko, le têtard, la crevette, le poisson-zèbre, l’ormeau, l’escargot, la sangsue, le moustique…
Nos experts sont à votre disposition pour adapter votre protocole à votre modèle animal et vous envoyer les références nécessaires (contactez notre support technique à support@polyplus-transfection.com).

Actuellement utilisé pour des essais cliniques partout dans le monde

in vivo-jetPEI ® a été sélectionné comme vecteur de transfert pour plusieurs programmes de développement de médicaments du fait de sa fiabilité et de son efficacité de transfert. Plusieurs essais cliniques de phase I et II sont actuellement en cours (Fig. 6) avec in vivo-jetPEI ® pour traiter des cancers, des maladies cardiaques, et des lésions traumatiques du cerveau ainsi que pour développer une thérapie génique immunisante contre le VIH.

Fig. 6: Essais cliniques en cours avec in vivo-jetPEI®.

Fig. 6: Essais cliniques en cours avec in vivo-jetPEI ®.

Absence de réaction inflammatoire

Le transfert d’acide nucléique avec in vivo-jetPEI ® n’est suivi d’aucune induction des cytokines pro-inflammatoires majeures ni d’augmentation du taux sérique des enzymes hépatiques (Bonnet et al. (2008), Pharm Res, 25 :2972). in vivo-jetPEI ® offre donc une alternative fiable et sûre aux vecteurs viraux qui peuvent provoquer une réponse immunitaire (Fig. 7).

in vivo- jetPEI - Inflammatory response

Fig. 7: Absence de cytokines pro-inflammatoires induites après injection intraveineuse de complexes acides nucléiques / in vivo-jetPEI ®. 40 µg de siRNA ont été délivrés avec ou sans in vivo-jetPEI ®. Les niveaux de TNF-α, IL-12/IL-23, IFN-gamma et IL-6 ont été mesurés 1 h, 6 h, 12 h et 6 h après administration, respectivement. Le contrôle négatif est une injection IV de glucose à 5 %, le contrôle positif LPS est une injection IP de 50 µg de lipopolysaccharide d’E. coli.

Stabilité des complexes acides nucléiques / in vivo-jetPEI ®

Les complexes formés entre les acides nucléiques et in vivo-jetPEI ® ne s’agrègent pas et sont ainsi stables durant au moins 24 h à température ambiante, à 4 °C et à 37 °C.
Dans ces complexes stables, les acides nucléiques sont protégés plus longtemps, ce qui permet la préparation de complexes à l’avance ou l’utilisation de pompes osmotiques pour une libération continue des complexes (Fig. 8).

in vivo-jetPEI - Complexe stability

Fig. 8: Stabilité des complexes acides nucléiques/in vivo-jetPEI ®. Le plasmide pCMVLuc (40 µg) a été complexé avec in vivo-jetPEI ®. Les complexes incubés à 4 °C durant 30 min ou 24 h ont été injectés par voie intraveineuse. Les clichés des animaux ont été réalisés avec une caméra IVIS100 (Caliper-PerkinElmer) 24 h après injection.

Pour plus de détails, téléchargez la note technique : the Bioimaging Application Note.

Applications

Études fonctionelles in vivo

in vivo-jetPEI ® est parfaitement adapté pour étudier la fonction d’un gène in vivo et pour valider des études fonctionnelles in vitro dans des modèles animaux.

En savoir plus…

Thérapie anti-cancéreuse

La délivrance d’acides nucléiques avec in vivo-jetPEI ® est très largement utilisée pour les études d’inhibition de croissance tumorale. Par exemple, le transfert avec in vivo-jetPEI ® de siRNA modifiés dirigés contre la cycline B1 inhibe la formation de métastases pulmonaires (Fig. 9A). De même, la délivrance avec in vivo-jetPEI ® de siRNA modifiés dirigés contre la survivine inhibe la croissance d’une xénogreffe tumorale dans la souris (Fig. 9B).

in vivo-jetPEI - Cancer therapy

Fig. 9: Inhibition de la croissance tumorale après délivrance avec in vivo-jetPEI ® de siRNA modifiés. (A) Les souris ont reçu une injection intraveineuse de cellules TSA-Luc formant exclusivement des métastases pulmonaires. Deux jours après l’injection des cellules, les souris ont été traitées avec 1 mg/kg de STICKY siRNA™ dirigés contre la cycline B1 (N/P = 12,5). L’imagerie en bioluminescence a été effectuée 10 jours après l’injection de cellules. Ces données proviennent de Bonnet et al., (2013), J Control Release 170(2) : 183-90. (B) Les souris ont reçu une injection sous-cutanée de cellules B16-F10 formant des tumeurs. Quand les tumeurs sous-cutanées ont atteint un volume de 50 mm3, les souris ont été traitées avec 1 mg/kg de STICKY siRNA™ dirigés contre la survivine (N/P = 12,5). Le volume des tumeurs a été mesuré après chaque injection. Ces données proviennent de Kedinger et al., (2013), BMC Cancer 13, 338.

En savoir plus…

Immunisation/Vaccination

Après injection in vivo de plasmides complexés avec in vivo-jetPEI ®, la protéine exprimée peut induire une réponse immunitaire robuste, permettant de protéger les animaux traités contre différents virus ou pathogènes.

En savoir plus…

Edition du génome avec le système CRISPR/Cas9 in vivo

in vivo-jetPEI ® permet d’exploiter le système CRISPR/Cas9 afin de cibler des gènes suppresseurs de tumeurs et ainsi permettre d’étudier les pertes de fonctions dues aux altérations génétiques et leur influence sur la tumorigenèse.

En savoir plus…

 

Citations

Voici une courte sélection de publications mentionnant l’utilisation de in vivo-jetPEI ®. L’ensemble de notre base de donnée biobliographique est accessible en suivant ce lien: Polyplus-transfection Database.

Acosta, C., Djouhri, L., Watkins, R., Berry, C., Bromage, K., Lawson, S. N. (2014). TREK2 expressed selectively in IB4-binding C-fiber nociceptors hyperpolarizes their membrane potentials and limits spontaneous pain., J Neurosci 34, 1494-509.

Bivas-Benita, M., Gillard, G. O., Bar, L., White, K. A., Webby, R. J., Hovav, A. H., Letvin, N. L. (2013). Airway CD8(+) T cells induced by pulmonary DNA immunization mediate protective anti-viral immunity., Mucosal Immunol 6, 156-6.

Ellermeier, J., Wei, J., Duewell, P., Hoves, S., Stieg, M. R., Adunka, T., Noerenberg, D., Anders, H. J., Mayr, D., Poeck, H., Hartmann, G., Endres, S., Schnurr, M. (2013). Therapeutic efficacy of bifunctional siRNA combining TGF-beta1 silencing with RIG-I activation in pancreatic cancer., Cancer Res 73, 1709-20.

Wahlquist, C., Jeong, D., Rojas-Munoz, A., Kho, C., Lee, A., Mitsuyama, S., van Mil, A., Park, W. J., Sluijter, J. P., Doevendans, P. A., Hajjar, R. J., Mercola, M. (2014). Inhibition of miR-25 improves cardiac contractility in the failing heart., Nature 508, 531-5.

Zuckermann, M., Hovestadt, V., Knobbe-Thomsen, C.B., Zapatka, M., Northcott, P.A., Schramm, K., Belic, J., Jones, D.T.W., Tschida, B., Moriarity, B., Largaespada, D., Roussel, M.F., Korshunov, A., Reifenberger, G., Pfister, S.M., Lichter, P., Kawauchi, D. and Gronych, J. (2015). Somatic CRISPR/Cas9-mediated tumour suppressor disruption enables versatile brain tumour modelling., Nat Commun 6:7391.

 

Témoignages

« I finished the experiments and I think in vivo-jetPEI ® works great. I am very pleased with the results. Actually some of the work we have done with in vivo-jetPEI ® as well as jetSI 10 mM has been published in Science. […] I am also very pleased with the technical assistance. Many thanks! »

Emine E.K., Hacettepe University, Turkey

 

« Our project is going quite well, we are working a lot with your siRNAs delivery system, and we are obtaining superb results in vivo. »

Mattia C., L’Aquila University, Italy

 

« in vivo-jetPEI ® is a very nice reagent to work with! »

Marie-Line G., Lady Davis Institute, Canada

 

Qualité

Polyplus-transfection® est certifié ISO 9001 depuis 2002 et ce niveau de certification assure aux clients que le fournisseur a établi des procédés fiables pour le développement, la fabrication, la vente du produit et le support aux clients.
Chaque lot de in vivo-jetPEI ® est validé après injection intraveineuse d’ADN (pCMV-Luciferase) dans la souris. La quantité de luciférase (ng) par mg de protéine est indiquée sur le certificat d’analyse de chaque lot de réactif. De plus, l’absence d’endotoxine est vérifiée dans chaque lot de in vivo-jetPEI ®.